Le stress... un mal qui touche aussi nos toutous

Chez le chien, le stress et l'anxiété peuvent génèrer 3 grands comportements distincts, selon la personnalité du loulou: L'agressivité, la peur ou l'automutilation (il s'arrache les poils, se ronge les membres jusqu'au sang...).

Le stress et l'anxiété peuvent survenir pour de multiples raisons dans la vie du chien, aussi variées qu'une mauvaise (voir une absence de) socialisation ou sociabilisation durant sa jeunesse, une altercation avec un congénère, une éducation incohérente, la disparition de son maître, un abandon, une maladie, etc...

Face à ces évènements, certains chiens peuvent changer radicalement de comportement:

-"Médor a toujours été très gentil avec tout le monde, et un jour, il s'est mis à attaquer tous les chiens du quartier."

-"Rex était un chien très calme. Mais depuis quelques mois, il détruit tout à la maison. Et quand on lui retire du panier les objets qu'il a volé et abîmé, il nous grogne et montre les dents."

-"D'habitude, Albumine a un tempérament très gai, et fait la fête à tout le monde. Mais ça fait quelques temps qu'elle ne montre plus d'enthousiasme, sa queue est souvent entre ses pattes arrières. En ballade, elle scrute partout l'air affolé et cherche à se cacher."

Et je pourrais citer encore un nombre incalculable d'exemples. Parfois, la cause du stress est extérieure, comme pour Médor (quelqu'un l'a menacé ou frappé, un animal l'a agressé, manque de socialisation...), parfois elle vient de nous, comme pour Rex (incohérences dans les ordres donnés, brutalité, tension ambiante...), et parfois, cela vient du chien lui-même, comme pour Albumine (lubies, fixations sur des détails sans importance...)!

Dans tous les cas, il convient avant tout de déceler l'origine du trouble en se posant les bonnes questions. Qu'est-ce qui déclenche ce comportement? Où? Quand? Comment? Ensuite seulement il convient de déterminer un protocole à mettre en place avec l'éducateur canin. Sachez qu'il faut parfois être extrêmement patient pour venir à bout du stress. En tout cas, inutile de se dire "ça lui passera" si vous ne faites rien. Même pire, si vous ne voyez vraiment pas pourquoi votre chien se comporte ainsi, vous risquez (sans le vouloir) de renforcer ce comportement!

En parallèle, on peut s'appuyer sur l'homéopathie pour aider le chien à canaliser ses émotions. Certains vétérinaires ont suivi une formation en homéo et/ou ostéo, ces derniers peuvent vous aider à trouver la meilleure combinaison de plantes possible pour votre loulou.

Le petit livre du Dr Baudoux, Guide pratique de l'aromathérapie chez l'animal de compagnie est également une précieuse source d'informations, même si son petit côté technique peut en barber certains. Moi je le trouve bien fait, clair, précis dans les explications et les descriptions des molécules principales. Il y donne 2 recettes à base d'huiles essentielles luttant contre le stress, l'une est dédiée aux chiens dont le stress entraine l'apathie et la peur (cas d'"Albumine" ci-dessus), l'autre aux chien dont le stress entraine l'agressivité (cas de "Médor" et de "Rex" ci-dessus).

Je rappelle qu'il est inutile de traiter les conséquences du stress sans en avoir défini la cause, afin d'éviter les situations générant ce comportement.

Derniers articles